La CFE Énergies salue la décision du Conseil Supérieur de l’Energie de rejeter la copie de la CRE !

En rendant un avis défavorable, le Conseil Supérieur de l’Energie a su défendre le service public face à la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). En effet cette dernière propose une délibération sur le TURPE 5 qui fait fi des enjeux de la transition énergétique et du rôle essentiel des réseaux électriques. La balle est désormais dans le camp du Gouvernement. La CFE Énergies lui demande d’intervenir pour préserver une infrastructure essentielle à la souveraineté et à la sécurité énergétiques du pays. Le Gouvernement doit donc user de son droit à exiger de la CRE qu’elle revoie sa copie.

Le projet de délibération sur le prochain tarif d’acheminement de l’électricité (TURPE 5) dévoile l’absence totale de vision de la CRE qui ignore les défis de la transition énergétique que portent les réseaux électriques, compromet leurs missions de service public et fragilise la dynamique énergétique des territoires. Parce qu’il y a urgence à stopper cette spirale mortifère, indigne des enjeux et qu’elle dénonce avec la plus grande vigueur, la CFE Energies salue le vote du Conseil Supérieur de l’Energie, dont elle est membre et qui vient d’émettre un avis défavorable sur ce projet de délibération.

Lire la suite :

bouton_telecharger_pdf

CFE Energies

GRATUIT
VOIR