TURPE 5 : Le cabinet du Premier Ministre mis sous tension par la CFE Energies

La CFE Energies a rencontré le jeudi 4 novembre plusieurs membres du cabinet du Premier Ministre pour contester le projet de décision de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) sur le TURPE 5.

En effet, la dernière proposition d'évolution tarifaire du TURPE 5 par la CRE est aussi inacceptable que totalement incompatible avec les exigences d'investissement sur les réseaux de distribution d’électricité. En l’état, elle ne permet pas à l’entreprise d’assurer ses missions de service public, ni d’accompagner la transition énergétique et l'avènement de l'économie numérique.

Au cours de cet échange, la CFE Energies a pu présenter ses simulations chiffrées afin d’expliquer le caractère mortifère de l'approche de la CRE et ses impacts tant en CAPEX (dépenses d’investissements) qu'en OPEX (dépenses d’exploitation).

Si cette proposition était adoptée, elle ne pourrait se traduire que par une baisse sans précédent des investissements des gestionnaires de réseaux de distribution et une pression intolérable sur les effectifs et tout particulièrement l'encadrement.

Lire la suite :

bouton_telecharger_pdf

CFE Energies

GRATUIT
VOIR