Ouverture du capital de RTE et partenariat avec la Caisse des Dépôts

Face à Bercy et EDF qui semblent avoir retrouvé le sens du mot souveraineté, la CFE Energies demande des garanties.

En choisissant la Caisse des Dépôts et CNP Assurances comme partenaires de RTE, le Ministre de l’Economie semble avoir retrouvé le sens du mot souveraineté. Il était temps car, après le scandale des concessions autoroutières et celui de la privatisation de l’aéroport de Toulouse – Blagnac à un consortium sino-canadien, Bercy devait d’urgence comprendre que les infrastructures, en particulier énergétiques, relèvent de la souveraineté nationale.
C’est pour cela que la CFE Energies revendiquait un actionnariat 100 % public pour RTE. Elle reste néanmoins vigilante quant aux conditions du partenariat EDF – CDC – CNP pour qu’elles respectent dans la durée la Constitution de la République Française.

Parce que le réseau de RTE est géré dans le cadre d’un service public national en monopole et qu’il constitue une infrastructure essentielle au cœur de la souveraineté énergétique du pays, la CFE Energies défendait depuis plusieurs mois un schéma 100 % public pour RTE. Elle accueille donc favorablement l’annonce du partenariat de long terme de RTE avec l’acteur public qu’est la Caisse des Dépôts, même si elle regrette que la logique financière de cette prise de participation ait précédé le projet industriel dont ont besoin RTE et ses salariés.
 

Lire la suite :

bouton_telecharger_pdf

 

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR