Rte est désormais valorisé 8,45 Md€

La Caisse des Dépôts et Consignation (CdC) et sa filiale CNP Assurances seront les seuls détenteurs des 49,9% mis en vente. EDF reste majoritaire avec 50,1%.

La CdC se positionne comme un acteur de la transition énergétique dans une stratégie d’investissement de long terme : http://www.caissedesdepots.fr/ecologie-et-energie

L’alliance CFE UNSA Energies prend acte de ce choix conforme à la mission de service public confiée à Rte. C’est notre position clairement affichée depuis 2 mois : « Si EDF doit vendre alors c’est #RTE100pour100public ».

Pour l’alliance CFE UNSA Energies, il faut créer des « garde-fous » robustes :

  • La CdC est un groupe public au service de l’intérêt général et du développement économique du pays. Il doit avoir une vision de long terme vis à vis des dividendes prélevés, afin de donner à Rte les moyens d’investir et de permettre aux salariés de travailler dans de bonnes conditions.
  • La CdC doit être un actionnaire direct de Rte – pas de holding – avec un engagement clair sur la durée en tant que propriétaire-actionnaire : jusqu’en 2051, année de fin de la concession du RPT confiée par l’Etat à Rte.

L’alliance CFE UNSA Energies a écrit à François Brottes pour demander que les salariés, acteurs de l’entreprise au quotidien, soient associés à cette ouverture du capital de Rte par :

       – L'accès aux bénéfices par la Participation, comme à GRT Gaz

       – L'accès à l'actionnariat de Rte par une offre réservée et attractive

Pour l’alliance CFE UNSA Energies, il est nécessaire que le schéma d’ouverture du capital de Rte à venir cet automne apporte des garanties dans la durée. Il doit associer pleinement les salariés.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR