Hydraulique : ne lâchez rien Madame la Ministre !

Les représentants CFE, CGT, CFDT, FO ont rencontré en interfédérale les représentants du Gouvernement, des membres du cabinet de Ségolène Royal, de la Direction générale de l’Energie et du Climat (DGEC) et tout particulièrement les négociateurs qui font face aux équipes de la Commission européenne (Direction Générale Concurrence DG COMP).

Nos échanges ont montré, et c’est une première depuis 2008, l’alignement fermement revendiqué de toutes les positions de l’Etat français sur la volonté de ne rien lâcher au-delà des dispositions de la loi de transition énergétique (loi TECV).

C’est une petite victoire mais de bon augure qui montre que notre ténacité et l’union sont payantes.

Pour autant rien n’est fait. Nous devons rester mobilisés, d’une part, pour soutenir la démarche du Gouvernement français (il ne faut rien lâcher), et, d’autre part, pour que la DG COMP comprenne que nous ne lâcherons rien et que ses exigences sont totalement inacceptables.

La DG COMP est parfois l’absolue démonstration de ce que la bureaucratie peut produire de pire !

Désormais, il faut alerter les élus locaux et les représentants de l’Etat sur le terrain : nous soutenons la fermeté de l’Etat face à Bruxelles et nous condamnons l’obstination technocratique absurde de la DG COMP car seul un arbitrage politique entre le Président de la Commission européenne et le Président de la République française peut mettre fin à la procédure d’infraction.

Nous allons donc continuer nos actions dans ce sens et nous aurons besoin de vous.

Il ne faut rien lâcher et c’est maintenant !

CFE Energies

GRATUIT
VOIR