L’avenir de RTE doit s’inscrire dans un vrai projet industriel et dans le respect de la Constitution

A la suite de la réunion à l’Elysée sur la situation financière d’EDF, l’Etat a annoncé le lancement des travaux visant à ouvrir le capital de RTE. Cette annonce fait suite aux déclarations du Ministre de l’Economie qui s’est dit ouvert à l’entrée de fonds d’investissements dans RTE et à celles du Président d’EDF qui n’envisage l’avenir de RTE que dans le cadre d’une stratégie de cession d’actifs.

Pour la CFE-CGC, RTE vaut mieux qu’une vulgaire stratégie d’arbitrage d’actifs financiers. Elle exige donc que les options qui seront choisies s’inscrivent dans un vrai projet industriel pour RTE, un modèle stratégique robuste pour EDF et le strict respect de la Constitution de la République Française !

A défaut, la CFE-CGC saisira la justice d’une question prioritaire de constitutionnalité.

 

Lire la suite :

bouton_telecharger_pdf

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR