Les 5 fédérations réunies en interfédérale ce lundi 20 mars 2017 dénoncent le choix des employeurs des entreprises des IEG de maintenir le gel du Salaire National de Base. Les organisations syndicales constatent cette volonté de casser l’unité, en divisant les agents des différentes entreprises par l’annonce de mesures différentiées.

Ces mesures ont d’ailleurs été calculées sans autre stratégie que la division et l’individualisation.

Le gel du SNB traduit la volonté des employeurs de remettre en cause la grille de rémunération commune à l’ensemble des électriciens et gaziers avec comme ligne de mire notre Statut.

Les 5 Fédérations ont pris acte des quelques concessions faites par certains employeurs et les considèrent comme étant preuves que la lutte dans l’unité syndicale peut les faire bouger. Elles considèrent que ces premières propositions sont très loin d’être suffisantes.

Lire la suite :

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *